Enseignements

Les enseignants

Les enseignants occidentaux de Dhagpo ont été formés dans les centres de retraite de Dhagpo Kundreul Ling (Auvergne). Ils transmettent les enseignements du Bouddha en France, en Europe et aux Etats-Unis. Ils ont généralement effectué  deux retraites spirituelles de trois ans.

Les enseignants tibétains qui rendent visite aux KTT sont tous des disciples expérimentés du 17ème Gyalwa Karmapa, Trinley Thayé Dordjé

Toulouse_flickr_web-2  Programme 2017-2018

 

Conférence : Et si l’erreur était fertile ? Un autre regard sur la culpabilité

Anila Trinlé

Vendredi 15 juin 2018

Les souffrances de la culpabilité s’enracinent dans les jugements négatifs que nous portons sur nos erreurs. Or nos erreurs, tant cognitives qu’afflictives, sont inévitables ; elles naissent de nos représentations émotionnelles et imprécises qui nous emprisonnent dans notre version de la réalité. Ceci n’est pas un réel problème tant que nous en sommes conscients.

Clarifier notre rapport à l’erreur nous amène à être moins piégés par nos jugements, ce qui nous permet de faire de nos erreurs un matériau de transformation.

Par les méthodes issues de l’enseignement du Bouddha, et notamment l’entrainement à la méditation, notre rapport aux afflictions se clarifie. Nous découvrons ainsi une capacité de réflexion accrue et un discernement plus vaste. Notre vision de la culpabilité se transforme naturellement et nous trouvons les ressources pour répondre de façon pertinente aux situations du quotidien.

Anila Trinlé abordera ce nouveau regard sur la culpabilité dans sa conférence, qui sera suivie d’une séance de dédicace de son dernier livre sur ce thème.

Lieu : La Morita, 156bis Avenue de Lavaur– 31500 TOULOUSE

Horaire : De 20h à 22h

Tarif : participation libre

Déroulement de l’enseignement

Entre les sessions d’enseignements, il est possible de manger sur place en apportant un pique-nique. Le repas peut devenir un moment de partage entre les participants et le lama lorsqu’il est disponible.

Participation

Une participation est demandée lors d’un enseignement pour couvrir les dépenses occasionnées par les visites des Lamas (frais de déplacement, location de salle, etc…) Pendant l’enseignement une enveloppe d’offrande au Lama circule afin que vous puissiez faire un don pour le Lama si vous le désirez.

Quelques questions ?

Q : Faut-il être bouddhiste pour assister aux enseignements des lamas ?
Les conférences publiques et la plupart des enseignements donnés par les lamas sont ouverts à tous, bouddhistes ou non.

Q : Quelles sont les pratiques bouddhistes ?
On distingue la méditation silencieuse, appelée “shiné” ou “pacification mentale”, et les rituels tels que Tchenrézi. Chacun peut participer à ces sessions.

Q : Je ne sais pas encore si je vais m’engager dans cette voie spirituelle, mais je souhaiterais rencontrer un lama, est-ce possible ?
A l’occasion de la venue d’un lama, tous ceux qui en font la demande peuvent avoir un entretien individuel avec lui. Il suffit de vous faire connaître quelques jours à l’avance ou de le préciser à l’entrée, le premier jour du stage